T'as envie de me laisser un pourboire parce que t'aimes bien ce que je fais ?
Ben tu cliques ici.
Pourquoi tu te lèves chaque matin ? Comme hier, comme demain? Comme toujours ?
Ciao Pantin

Pour rejouer inlassablement la même pièce de théâtre où tout est faux, même toi. Comment faire pour sortir de cette représentation absurde qu'on répète chaque jour, comme des pantins lobotomisés ?

Le texte

Pourquoi tu t'es levé ce matin ? Comme hier, comme demain, comme toujours ?

Pour rejouer sans plaisir encore et encore cette comédie absurde que tu connais trop bien mais que t'as pas choisi, dans un théâtre où tout est faux, même toi. Surtout toi.

Allez, maquille-toi, enfile ton costume, allume ton sourire au botox, triste pantin manipulé par des ficelles si anciennes que tu pensais avoir oubliées.

Tenues dans l’ombre par un marionnettiste qui n’est autre que toi-même.

Le Toi d'une enfance que tu croyais éternelle, mais qui s'évanouit en fumée dans les décombres de tes souvenirs, balayés par un temps qui ne reviendra jamais.

Que reste-t-il de toi aujourd'hui ?

A part l'écho désespéré des pleurs de l'enfant qui n’envisageait pas de vieillir ?

L’écho amer des regrets mal ensevelis sous la terre des années ?

L’écho nostalgique des voix aimantes de celles ou ceux qui t’ont quitté trop tôt ?

L’écho entêtant de quelques mots cruels qui ont suffi à dessécher ton âme ?

Écoute ce bourdonnement ! … C’est le public qui t'attend, là, tout autour de toi : tes enfants, ta famille, tes amis, tes collègues.

Ne les déçois pas, tu ne vis que pour eux.

Sois poli, marche droit, donne l'exemple et récite ton texte; c’est pas de l’impro, c’est du par-coeur.

Je te connais pas, mais t ’inquiète pas, un jour ce sera la dernière fois.

Tu ne craindras enfin plus le regard des autres parce qu'on n'a plus peur de rien quand on est mort

Ou alors, ce sera ta dernière représentation parce que t’en auras tellement marre de jouer la comédie que tu renverseras le décor dans les coulisses,

tu couperas tes propres ficelles au sécateur et tu descendras de la scène en dir ection de la sortie.

Et juste avant de claquer la porte, tu regarderas ton public une dernière fois droit dans les yeux : “Allez tous vous faire foutre !”

 

Que dire de plus ?

Logistique

Auteur du texte et acteur : Michel Defawes (le Black Coach)

Mise en scène et aide à la gestion du Black Coach : Cathy Moreno

Relecture et corrections : “Les coulisses du Black Coach” (remerciements à tous les membres qui ont participé). Merci à Skye Mitchell pour le titre :" Ciao Pantin"

Soutien financier : toi, si tu en as envie, c’est ici

Musiques

"Echoes of Times", de Kevin Macleod

"Virtual Light", de Houses of Heaven

Heartbreaking”, de Kevin Mc Leod